Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 14:31

 0000006079-REUNION 2011 050

Mon séjour sur l’île de la Réunion du 7 au 17 octobre 2011 fût  encore une sacrée aventure, souvent multicolore, pétillante  aux contrastes profonds et parfois plus terne aux couleurs boueuses… !

 

Ce grain de sable  à l’échelle du globe, à quelques 10000 kms de mes Alpes  pointe son nez au milieu de l’océan indien, grâce au volcan du piton des neiges il y a quelques millions d’années. Il est un condensé  de paysages exceptionnels, de microclimats surprenants, d’une flore exubérante, avec une culture créole très plaisante et diversifiée. De plus le climat tropical permet d’alterner aussi bien le  farniente le long des grandes plages et le loisir des lagons avec et surtout l’effort et l’émerveillement de l’intérieur des terres !!

 

Je reste fasciné par la particularité des terrains de cette île .Permettez moi d’insister sur ce point mais à tous ceux qui me lisent j’espère qu’il y a en vous une graine qui germe et qu’un jour naîtra l’envie profonde de venir découvrir ces sentiers que seules mes baskets pourraient  décrire au mieux ! Je parle bien de particularité qui ne veut pas spécialement dire facilité, accessibilité, apaisement, plénitude et tranquillité. Je dirais plutôt venez découvrir ces sentiers Hors Catégorie !!

 

Les cirques de Cilaos, Mafate, Salazie avec la plaine des palmistes  sont devenus patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2010 et je peux le comprendre aisément de part la richesse qu’ils animent ! C’est cette beauté naturelle sans aucun artifice qui m’interpelle et qui fait que la course du Grand Raid de la Réunion attire beaucoup de monde !

 

Ces quelques photos qui donnent un aperçu

 

0000006079-REUNION 2011 148

Ilet des orangers dans Mafate

0000006079-REUNION 2011 151 

 AMIS GAPENCAIS

Une Flore à faire réver nos pépiniéristes!

 0000006079-REUNION 2011 091

 CILAOS VIRAGES

Cilaos, courage à tous ceux qui s'y rendent en voiture!

 0000006079-REUNION 2011 056

Incroyable!! encore de la fumée qui s'échappe de la coulée de lave de 2007!

 0000006079-REUNION 2011 026

Le fameux chemin des Anglais, n'oubliez pas vos semelles!

 PLAGE GRANDE ANSE

La magie de l'île, alternance mer et montagne!

Mais les apparences sont parfois trompeuses, et il faut garder à l’esprit que la nature est forte, qu’elle nous domine, qu’elle peut nous offrir du bonheur mais qu’elle est exigeante, changeante et intransigeante. Ici sur l’île c’est souvent elle qui décide à votre place, il ne suffit pas de marcher pour aller au bout comme certain ultras mais il faudra franchir certains paliers éliminatoires !!  

 

Cette course est très difficile, très compliquée, très dure physiquement et psychologiquement.  Avec 162 kms et 9400 de positif, normal me direz vous !! Oui certes, mais ici ce sont avant tout  les conditions de course qui prédominent en terme de difficultés. Le profil, le terrain, l’état des sentiers, la météo, et l’amplitude des températures sont autant de paramètres qui expliquent concrètement mon sentiment.

 3354414-4816714

Le départ de Cap Méchant à coté de St Philippe, au sud de l’île  est toujours un grand moment d’émotions avec l’ambiance créole. Le stade et les alentours sont animés par le monde et les médias  très présents sur cet événement sportif phare !

 

22 heures et c’est un départ canon, au point de se faire piétiner sur la ligne !! Je suis toujours surpris de la stratégie de course de quelques coureurs  à vouloir  partir en surrégime à tout prix sur les premiers kilomètres ! J’ai du doubler environ 150 coureurs entre le départ et le premier ravitaillement au 15éme kilomètres de Basse Vallée, portion avec 680+ donc assez roulant. La filière musculaire en aérobie est à ce moment là bien réduite pour tous ceux qui ont la respiration haute, très haute !! J’imagine alors le sablier des réserves de glycogène en ouverture maximale ! De mon coté je décide de partir très prudemment, j’essai de préserver au mieux ce fameux stock et d’aller un peu grappiller de l’énergie vers la filière lipidique en me mettant en mode foncier, endurance quasi fondamentale. Je passe alors au premier ravito à Basse Vallée (Mare Longue) en pleine forme en 1h20 pour 15 kms et 690+ en position 34 (classement dont j’ai pris connaissance qu’en fin d’aventure..)

 

C’est ensuite cette fameuse montée du Volcan qui se présente ! C’est là  un grand moment, je me suis régalé dans cette montée que j’adore ! La pente est  très raide sur ce  sentier très étroit en forme de rigole, composé de pierres, rochers,  racines, et humidité !! Je fais le début de la montée avec Thierry Techer. Je reste toujours très régulier en évitant au maximum de faire monter le cardio. Je double encore quelques coureurs, je dis un petit mot à Vincent Delebarre.

La fraîcheur s’invite insidieusement dans cette montée. Par expérience  je sais que cette portion du Volcan peut être terrible en terme de météo et température la haut à 2400 d’altitude (Mon abandon 2010 est du je pense à un coup de froid au bas ventre « mini short + tee-shirt avec un 0 pointé »  que j’ai payé cash plus tard dans ma course) ! C’est pour cela que j’ai pris cette année le départ avec gants, un ¾ pour le bas et un manches longues chaud pour le haut. Tout doucement c’est un léger brouillard qui pointe et là je n’hésite pas une seconde, je mets mon coupe vent pour améliorer mon état de bien être ! Et j’allume mon GPS pour me rassurer et rester sur la bonne trace.

Juste avant le ravito de Foc Foc j’ai ce réflexe de me retourner  vers le volcan de la Fournaise en souvenirs de l’année dernière avec Kylian ! Mais là ni grondements et ni coulée de lave à l’horizon ! Snif !!

Je reprends ma route, passe au ravito du 23éme kil et poursuit ce sentier le long des remparts pour arriver sous un brouillard assez épais au ravitaillement du Volcan en 4h08 d’effort pour 30kms et 2300+ .Tout va pour le mieux, je n’ai pas froid mais profite de la chaleur des boissons proposées et de tous les bénévoles ! Mon frère que je remercie est là pour ce réconfort que chacun d’entre nous ressent profondément lors de courses très longues !!

 

Encore une petite traversée sur cet immense plateau volcanique  vers l’oratoire de St Thérése avec un dernier raidillon puis c’est la bascule ! Une bascule que j’appréhende car je connais bien ce sentier taillé dans ce mélange de pierres pointues, coupantes, irrégulières, de toutes grosseurs qui nous mène au Piton Textor. Plutôt surpris que seulement 3 coureurs me doublent sur cette portion cabossée de 10 kms. Sébastien Talloti me passe et se plaint de problèmes gastriques. J’apprécie beaucoup ma frontale Pezel Ultra Belt   sur ce type de terrain qui demande une attention sans faille (il est tout de même 3 heures du matin à ce moment la !).

 

Une petite soupe au ravito de Textor au 40ème puis je poursuis mon chemin en direction

 

 de Marre à Boue ! Un lieu dit qui porte bien son nom !!Après le brouillard c’est la boue qui s’invite ! Le chemin devient moins dure, moins lunaire, bien plus glissant et se rapproche de nos sentiers alpins avec de la verdure mais un petit Quoique ! La Boue ! Donc vigilance et prudence. Je reste confiant en me disant tout simplement qu’après ce passage de quelques kilomètres mes baskets retrouveront leurs repères habituels !! Je n’étais pas du tout conscient de la suite !! . Les locaux sont très forts sur ce terrain qui leur est familier ! Quelques uns me doublent.

 

Je trouve très long l’approche sur le ravito de Mare à Boue du 50ème kilomètre  mais j’y arrive en 6h47, 34ème. Mon état de forme est assez bon, quelques douleurs aux chevilles

 

 mais rien d’alarmant .Je donne Rendez vous à mon frère à Cilaos !

 

Je quitte alors la Plaine des Palmistes pour me diriger vers le cirque de Salazie ! Ce sont quelques kilomètres assez faciles et reposants qui se présentent. Je me dis que ce n’est rien de courir dans ces conditions quand le terrain est propre !!

Mais tout devient très différent quand je m’approche du Col de Bébourg. A nouveau de  la boue qui va bouleverser  ma course ! 

 

C’est un Bourbier apocalyptique sur quasi 15 bornes. Allez je vous donne la composition du Hamburger nommé Bouillasse! Une épaisseur d’environ 15 cm de Boue onctueuse,  je rajoute par-dessus 10 cm d’eau, pour corser  le plat  de la bonne racine ferme et luisante et à titre de condiments une poignée de  cailloux et rochers. Bon appétit pour ce plat en plus totalement gratuit, quelle générosité !!

Le plat était unique donc chacun d’entre nous n’a pas eu le choix ! Une deuxième composition  aurait pu nous être proposé mais pas assez consistante parait t’il !!

Et bien figurez vous que j’ai eu du mal à le finir, pourtant j’ai bon appétit, et en plus je l’ai mal digéré !!

Plus concrètement je suis sorti de cette  forêt de Bébour assez dépité. Je quitte le mode imprévu « sauve qui peut » pour me remettre sur le mode initial » trail, course à pieds »  en direction du gîte de Bélouve. Et là j’ai ma cheville droite (plus précisément ma malléole, le tendon du tibial postérieur) qui me fait très mal .Une douleur chronique légère que j’ai depuis quelques mois mais les mouvements très perturbés de la cheville durant trois heures dans cette boue ont fortement sollicité le tendon du muscle . La douleur me remonte même dans la jambe !!

 

Que faire alors !!, Je suis d’une part affaibli psychologiquement par le stage Commando  que je venais de me taper et en plus cette douleur !! Par contre je n’ai pas rencontré le souci de l’UTMB (douleurs musculaires) !

Sachant le nombre de kilomètres restant à effectuer je décide de stopper car cette année je mettais promis de rentrer dans le cirque de Mafate seulement dans de bonnes conditions !

Je fais alors la descente tranquille en marchant  sur Helbourg, j’encourage les nombreux coureurs qui me doublent et leur souhaite un bon périple. Je rends mon dossard au 72ème

 

 kilomètres et appel mon frère qui venait tout juste d’arriver en voiture sur Cilaos !! Demi tour pour 3 heures de route pour venir me récupérer à Helbourg !! Merci !

Je ne me lamente pas de  cette situation ! Même si la déception est profonde et  que la période n’est décidemment pas propice à de bonnes nouvelles pour moi!!

Je me renseigne alors sur l’évolution des coureurs toujours en piste et notamment de mes amis du Team Lafuma que je félicite pour leurs performances.

 

 

La Diagonale Des Fous est un Ultra Trail très difficile.L'avis de la majorité des coureurs n'est pas souvent pris en compte mais il faut l’accepter comme cela,  et je l’accepte. C’est pour cette raison que je reviendrai certainement.

 

Hervé Giraud-Sauveur

 

 

 

 

 

GIRAUD-SAUVEUR HERVE
dossard nº1957
Diagonale des Fous, Equipe Hommes de l'équipe TEAM LAFUMA
Catégorie: VETERANS 1 HOMMES

 

 

Point de passage

Heure de passage

Temps de course

Km Cumulés

Altitude

Classement

Classement V1H

 

 

Cap Méchant

13/10 22:00

0h00mn00s

0km

17m

 

 

 

 

Kiosque Basse Vallée

13/10 23:20

1h20mn22s

15km

685m

34ème

13ème

 

 

Foc Foc

14/10 01:31

3h31mn38s

23km

2350m

22ème

9ème

 

 

Volcan

14/10 02:08

4h08mn55s

30km

2320m

23ème

10ème

 

 

Textor

14/10 03:22

5h22mn00s

40km

2165m

26ème

11ème

 

 

Mare à  Boue

14/10 04:47

6h47mn00s

50km

1594m

34ème

12ème

 

 

Hellbourg (Entrée)

14/10 08:57

10h57mn38s

71km

1000m

76ème

28ème

 

 

Hellbourg (Sortie)

14/10 09:17

11h17mn57s

71km

1000m

94ème

34ème

 

 

Hellbourg sortie

14/10 09:17

ABANDON

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé GIRAUD-SAUVEUR - dans ARTICLES ET NEWS
commenter cet article

commentaires

LAURENT 10/01/2012 10:25


Bonjour Hervé.


 


Déçu pour toi que cette édition du GRR ne t'ait pas souri.


Nous avons échangé quelques minutes à Hyères sur la plage après le trail des Maures en mai 2011.


J'habite la Réunion, tu cherchais quelques adresses pour préparer ton assistance.


J'ai également abandonné (Cilaos) lors de la dernière diagonale, car malalde les jours qui avaient précédé le départ et malgré une super préparation. Le manque de sommail m'a rattrappé et j'ai
préféré ne pas rentrer dans Mafate.


J'ai beaucoup entendu de remontrances sur le sentier boueux de Bélouve. Même l'an dernier ça ralait alors qu'il était sec. Personnellement, j'adore ce sentier, et bien qu'il paraisse
interminable, je le reconnais, il fait parti des trésors cachés de la Réunion, et même dans la boue, il y a de quoi prendre son pied.


Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas à faire signe sur notre blog :


http://tmttrail.blogspot.com/


Bonne saison et meilleurs voeux de réussite pour 2012


Laurent MUSNIER


 

bedas andré 12/11/2011 09:22



je suis tout a fait d'accord avec vous concernant la boue perso je trouve lamentable de nous avoir fait passer la dedans j'etais 1302eme imaginer ce que c'etait et j'ai moi meme abandonné a
Hellbourg qui est devenu un temps le temple des abandons


bravo a vous pour vos brilland resultats j'aprécie beaucoup vos récits moi qui habite la nouvelle calédonie



yanshkov 25/10/2011 13:01



Dommage cet abandon mais plutôt très sage de ne pas forcer sur la douleur ... Profite bien de l'hiver qui arrive pour récupérer .


a+


yann



Hervé Giraud-Sauveur

  • : Hervé GIRAUD-SAUVEUR
  • Hervé GIRAUD-SAUVEUR
  • : L'intéret principal de mon blog est de vous faire partager ma passion pour le sport, le trail , mes courses, mes entrainements, mes objectifs.
  • Contact

CONTACT

Mail : hervegap@gmail.com

Tel: 06 64 95 43 62

Gîtes: http://gite.orcieres.free.fr

  • MALADIE DE CROHN
    Mais pourquoi mes taux de ferritine et d'hémoglobine sont bas et parfois terriblement bas ? Ce fût une interrogation durant plusieurs années !! les batteries d'analyses sanguines avec divers marqueurs n'ont jamais donné de réponses ! Et bien j'ai eu,...
  • Gapen'Cimes 55 kil 3000+ Anémie je t'ai cherchée, Anémie je t'ai trouvée 02 octobre 2016
    Il me sera difficile de prendre le départ demain 02 octobre de la Gapen'cimes , 55 kil 3000+ .Une bien belle course qui se déroule pourtant ici, à Gap, chez moi !! Cela dit je serai sur les sentiers pour encourager les coureurs. Pourquoi ne pas m'aligner...
  • TDS chamonix 101kil6100+ 24 Août 2016
    TDS 24 Août 2016: Imaginez un grain de maïs passé au micro onde.Et bien j'ai eu la même fin dramatique : j'ai sauté puis explosé en grillant dans la montée après Bourg St Maurice ! Cette chaleur intense à la sortie de Bourg et sur 1900+ m'a infligé une...
  • Ubaye Salomon 42kil 2300+ 7 Août 2016
    Ubaye salomon 42kil 2400+ 4h32 18ème 1erV1 ,une bonne prépa TDS pour clore cette semaine bien chargée avec 10000 de déniv !! maintenant je veux du jus merci,c'est dans 17 jours!!
  • Sky Race Montgenèvre 60kil 4000+ 9 juillet 2016
    Le Chaberton (la pointe) à 3200 mètres Seulement 6 jours après l'Ultra Champsaur je prends le départ de la Sky Race de Montgenèvre, 60kil et 4000+.La fraîcheur n'est peut être pas au rendez vous mais qu'importe !! L'état de forme est bon , aucune douleur...
  • Ultrachampsaur 57 kil 3800+ 3 juillet 2016
    J'adore le chocolat mais un excès a des conséquences parfois perturbantes Nouveau parcours, nouveau décor pour cette 8ème édition de l'Ultrachampsaur. Encore plus de montagne, de dénivelé et de passages aériens, avec un peu moins de kilomètres . Quatre...
  • Trans Ecrins 57 kil 3300+ 18 juin 2016
    Une course qui me transporte dans l'ivresse de l'adrénaline ,dans le cœur des ressources des montagnes, dans les ressentis du bien être de l'effort.. où tout se passe naturellement avec fluidité à l'image de tous ces ruisseaux que j'ai pu enjamber et...
  • Trail de Rousset 37kil 2200+ 5 juin 2016
    Mon sentiment d'avant course sur le Dauphiné Libéré du dimanche 5 juin 2016 Puis mon petit, à l'image de ma durée de course, récit... Le trail de Rousset sur les hauteurs du lac de Serre Ponçon m'a permis de vivre ce matin une réaction musculaire assez...
  • Aurélien Trail 44kil 2400+ 1er mai 2016
    Au départ de ce trail je dois reconnaître que j'avais un ressenti que j'allais vivre une grande course, dans l'allure, la gestion et pourquoi pas le classement. C'est un état de forme au plus haut ces temps ci qui m'a orienté vers ces pensées. Dés le...
  • Montée sèche d'Oule Veynes 2.4k 800+ 23 avril 2016
    Tarte aux myrtilles en récup ce dimanche 24 avril aprés une sortie de 4h10! J'espère faire encore tout plein de podiums avec cet adorable gamin Gaell Reynaud en photo( j'aime bien l'appeler ainsi il pourrait être mon fils!) Cette montée sèche d'Oule 2kil400...