Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 12:10

trail-pic-de-bure.jpg

 

Rappelez vous !! Le 11 juin 2011 en Guadeloupe. Un séjour rêvé mais quelque peu perturbé par une luxation de l’épaule droite très douloureuse lors du Volcano Trail. Trois semaines un peu douloureuses puis tout se remet en place rapidement, avec l’Ultra Champsaur en off le 4 juillet.

 

En ce matin du 24 juillet la mobilité de l’épaule pour les mouvements en hauteur et latéraux est encore bien réduite mais normale selon mon orthopédiste.

 

Je décide alors de m’engager sur ce trail du Pic De Bure pour ma reprise en compétition.

 

J’avais besoin de refaire un trail avant l’UTMB, repère physique et confiance psychologique !

 

Pour ceux qui connaissent le Dévoluy dans le département des Hautes Alpes on sait que cette montagne qui le surplombe est aussi capricieuse en terme de météo !

Le plateau qui loge l’observatoire IRAM (institut de radio astronomie millimétrique) et qui culmine à 2600 mètres est pris dans un épais brouillard avec des vents à 110 km/h et des températures en dessous de 0.

L’organisation décide alors en toute logique un changement de programme à 15 minutes du départ. Un menu qui bascule d’une boucle de 50 kms et 3000+ en deux boucles de 23kms soit 46 kms et 2300+.

Vous l’avez tous compris, nous allons enchaîner deux fois le moyen parcours. Une difficulté mentale sera donc à rajouter !! Quand vous passez sous l’arche d’arrivée et bien NON NON , il faut s’en retaper une !

 

Pour moi cette nouvelle de dernière minute n’est pas à mon avantage car le profil qui m’attend est très roulant avec une seule côte franche et raide  de 450+, pas assez pour mettre en avant mon potentiel de grimpeur Les 650+ de la boucle restants sont répartis sur tout le reste de la boucle avec des relances, de la piste et petites bosses !

L’adaptation de dernière minute fait aussi partie des contraintes du trail, une de plus, mais très bonne expérience qui forge le mental.

 

Il est 7h15, le départ est donné sous un ciel bleu (même si la haut c’est pas la même !!) avec un petit 7 degré et un vent très faible. Nous sommes environ 150 à s’élancer, les 14 premiers kilomètres représentent la portion roulante décrite ci-dessus. L’allure de devant est donc a son habitude assez rapide mais en trail personne ne peut prendre la roue de l’autre et pas d’oreillette pour définir en équipe une stratégie de course (c’est l’actualité TDF à l’instant où j’écris ces mots et j’en profite pour dire Cocorico et bravo Thomas !). La première ½ heure permet alors de se faire une idée du niveau de la course.

 

Comme prévue c’est pas la foulée que je préfère, je dois maintenir un rythme soutenu pour rester en contact avec Cyril Ollagnier et Frédéric Oyaga. Le cœur ne monte pas, mais pas facile d’allonger. Rien ne s’improvise en sport et ici des séances spécifiques de vitesse et de plat me manquent cruellement ! Je tire mon épingle du jeu grâce à mon foncier qui ne m’inflige aucune baisse de régime. Mais au fil des kilomètres je ne les vois plus devant…Grr.. Au 14ème un ravito et la fameuse ascension de 500+ se présente. Je

 

 me dis que c’est ici que je dois revenir sur les deux hommes de tête, je suis confiant car la forme est revenue ces derniers temps .Le pourcentage est fort mais je cours, cinq minutes s’écoulent et j’aperçois Cyril qui marche puis  Frédéric plus haut. J’appuie le rythme pour revenir à seulement 1 minute de Cyril et deux de Frédéric. Satisfait mais pas totalement car la descente qui arrive ne pourra pas réduire l’écart car je vais devoir jouer la prudence avec mon épaule. Pas grave, je fais ma course et on verra sur la deuxième boucle ! A seulement 1 km du premier tour, relâchement sur cette piste descendante et chute !! Il fallait bien qu’il se passe quelque chose de particulier pour rester  dans la lignée de mes dernières courses !! Mon bras droit  m’empêche de me rattraper et c’est à nouveau l’épaule !! Ça racle sur le sol mais pas de déboîtement, j’ai une forte douleur due seulement au choc de la chute. Je termine la boucle tout doux sans trop savoir la suite, j’arrête, je continue !! Je passe sous l’arche en 2H12, on m’annonce 5 minutes ! Et oui ça défile quand on est plus dans le coup ! Allez je décide de me remettre dans la course car la douleur du choc s’évacue. Mais l’espoir et le souhait de revenir sur le duo s’évaporent .Un podium en troisième position m’ira très bien mais rien n’est encore joué.

 

Je repasse donc une deuxième fois à la Joue Du Loup et fait donc mon chemin jusqu’aux pieds de la côte que j’aime bien !. Derrière je ne sens personne et devant j’imagine que l’écart est bien creusé ! Et bien non car cette fois je vois le duo en réelle difficulté dans la côte, je reviens très fort sur eux mais même scénario que pour la première boucle, il me manque quelques lacets avant de basculer.

Pas grave, le jeu de revenir aura été sympa et ludique pour moi .Et dans la descente qui suit je laisse faire, reste très vigilent sur le placement de mes pieds et finis donc en troisième en 4H41 pour effectuer ces 46 kms et 2300+.

Un bon chrono pour moi et suis ravi de ce podium après cette période un peu chaotique.

 

Un grand merci à l’organisation et à tous les bénévoles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultats individuels : BURE 46 KM

Place Nom prénom (Nat) Perf. Cat /né(e) Ligue / Dép Equipe Licence Pl/cat km/h Doss

46km000m 07:00

1 OLLAGNIER Cyril

 

4h34'57''

V1M /69 1 10,0 44

2 OYAGA Frederic

 

4h36'00''

SEM /79 1 10,0 52

3 GIRAUD-SAUVEUR Hervé

 

4h41'09''

V1M /67 2 9,8 53

4 TRUSSART Alain

 

4h44'00''

V2M /58 1 9,7 61

5 SALICE Christophe

 

4h58'27''

SEM /73 2 9,2 39

6 BODIGUEL Raphael

 

5h00'11''

V1M /71 3 9,2 32

7 AUBERY Pierre

 

5h07'53''

SEM /74 3 9,0 17

8 MALJOURNAL Jonathan

 

5h19'07''

SEM /86 4 8,6 33

9 GARNIER Lionel

 

5h37'13''

V1M /64 PRO / 005 348526 4 8,2 60

10 RADONDY Yvonne

 

5h43'55''

V2M /59 2 8,0 51

11 LORENZO Philippe

 

5h48'59''

V1M /63 5 7,9 47

12 STOUFS Hans

 

6h00'59''

SEM /74 5 7,6 34

13 MASSIEU Fabien

 

6h01'40''

SEM /73 6 7,6 2

14 ROTGE Gérard

 

6h03'22''

V2M /54 3 7,6 40

15 BOURRIN Herve

 

6h09'29''

V1M /71 6 7,5 20

16 BRISSOT Jerome

 

6h09'29''

SEM /74 366028 7 7,5 68

17 MALLET Cedric

 

6h10'28''

SEM /75 8 7,5 73

18 VIDAL Jean-louis

 

6h12'33''

V2M /56 I-F / 078 Ouest Yvelines Athle* 1239478 4 7,4 80

19 PERRIER Patrick

 

6h12'52''

V2M /60 5 7,4 30

20 LE GOFF Yann

 

6h14'18''

SEM /73 9 7,4 48

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé GIRAUD-SAUVEUR - dans ARTICLES ET NEWS
commenter cet article

commentaires

mika 01/08/2011 19:32


Bravo herve. Content de voir que tu as repris les sentiers.


yanshkov 25/07/2011 17:51



Salut Hervé !


Content que tu ai pu retrouvé rapidement les sentiers . J'espère qu'on se croisera à Chamonix fin Août .


a+


yann



remy 25/07/2011 15:56



Bravo Hervé,


Super récup, bon entrainement en vue de l'UTMB.



Hervé Giraud-Sauveur

  • : Hervé GIRAUD-SAUVEUR
  • Hervé GIRAUD-SAUVEUR
  • : L'intéret principal de mon blog est de vous faire partager ma passion pour le sport, le trail , mes courses, mes entrainements, mes objectifs.
  • Contact

CONTACT

Mail : hervegap@gmail.com

Tel: 06 64 95 43 62

Gîtes: http://gite.orcieres.free.fr

  • MALADIE DE CROHN
    Mais pourquoi mes taux de ferritine et d'hémoglobine sont bas et parfois terriblement bas ? Ce fût une interrogation durant plusieurs années !! les batteries d'analyses sanguines avec divers marqueurs n'ont jamais donné de réponses ! Et bien j'ai eu,...
  • Gapen'Cimes 55 kil 3000+ Anémie je t'ai cherchée, Anémie je t'ai trouvée 02 octobre 2016
    Il me sera difficile de prendre le départ demain 02 octobre de la Gapen'cimes , 55 kil 3000+ .Une bien belle course qui se déroule pourtant ici, à Gap, chez moi !! Cela dit je serai sur les sentiers pour encourager les coureurs. Pourquoi ne pas m'aligner...
  • TDS chamonix 101kil6100+ 24 Août 2016
    TDS 24 Août 2016: Imaginez un grain de maïs passé au micro onde.Et bien j'ai eu la même fin dramatique : j'ai sauté puis explosé en grillant dans la montée après Bourg St Maurice ! Cette chaleur intense à la sortie de Bourg et sur 1900+ m'a infligé une...
  • Ubaye Salomon 42kil 2300+ 7 Août 2016
    Ubaye salomon 42kil 2400+ 4h32 18ème 1erV1 ,une bonne prépa TDS pour clore cette semaine bien chargée avec 10000 de déniv !! maintenant je veux du jus merci,c'est dans 17 jours!!
  • Sky Race Montgenèvre 60kil 4000+ 9 juillet 2016
    Le Chaberton (la pointe) à 3200 mètres Seulement 6 jours après l'Ultra Champsaur je prends le départ de la Sky Race de Montgenèvre, 60kil et 4000+.La fraîcheur n'est peut être pas au rendez vous mais qu'importe !! L'état de forme est bon , aucune douleur...
  • Ultrachampsaur 57 kil 3800+ 3 juillet 2016
    J'adore le chocolat mais un excès a des conséquences parfois perturbantes Nouveau parcours, nouveau décor pour cette 8ème édition de l'Ultrachampsaur. Encore plus de montagne, de dénivelé et de passages aériens, avec un peu moins de kilomètres . Quatre...
  • Trans Ecrins 57 kil 3300+ 18 juin 2016
    Une course qui me transporte dans l'ivresse de l'adrénaline ,dans le cœur des ressources des montagnes, dans les ressentis du bien être de l'effort.. où tout se passe naturellement avec fluidité à l'image de tous ces ruisseaux que j'ai pu enjamber et...
  • Trail de Rousset 37kil 2200+ 5 juin 2016
    Mon sentiment d'avant course sur le Dauphiné Libéré du dimanche 5 juin 2016 Puis mon petit, à l'image de ma durée de course, récit... Le trail de Rousset sur les hauteurs du lac de Serre Ponçon m'a permis de vivre ce matin une réaction musculaire assez...
  • Aurélien Trail 44kil 2400+ 1er mai 2016
    Au départ de ce trail je dois reconnaître que j'avais un ressenti que j'allais vivre une grande course, dans l'allure, la gestion et pourquoi pas le classement. C'est un état de forme au plus haut ces temps ci qui m'a orienté vers ces pensées. Dés le...
  • Montée sèche d'Oule Veynes 2.4k 800+ 23 avril 2016
    Tarte aux myrtilles en récup ce dimanche 24 avril aprés une sortie de 4h10! J'espère faire encore tout plein de podiums avec cet adorable gamin Gaell Reynaud en photo( j'aime bien l'appeler ainsi il pourrait être mon fils!) Cette montée sèche d'Oule 2kil400...