Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 22:15

Il y a certaines courses qui marquent vraiment les esprits. La  Sky Race New Balance  millésime 2010 en fait partie. Patrick Michel , l’organisateur qui  nous a concocté ce splendide parcours a permis à chacun d’entre nous de nous rappeler la vraie définition du trail à son état pure !!

 

La vallée de la Clarée qui nous a accueillis nous a mis l’eau à la bouche pour arriver sur Névache, lieu de départ. C’est la beauté du décor qui prédomine lors de la  traversée de tous ces petits hameaux avant d’arriver sur le village principal très touristique. La fraîcheur de l’air  en cette veille de course au soir est tellement agréable suite à  la canicule qui a pu plomber  plusieurs jours une partie des trailers ! Patrick au briefing annonce les grandes difficultés qui nous guettent !

 

De mon coté je ne suis pas très confiant au départ, dû à des petits soucis. Alors j’aborde cette course mentalement avec modération, retenue. J’approuve avant tout le besoin de prendre du plaisir, bénéficier de la splendeur du décor et finir dans un état psychologique  positif. Il m’arrive parfois d’avoir le couteau entre les dents au départ d’un trail mais pas ici et c’est plus un sentiment mitigé de sortie off et course  qui m’anime (un ressenti que je garde pour moi le jour J !!).  De plus je sais que ce profil ne donne pas droit à l’erreur  et une mise dans le rouge dés le départ serait irrécupérable !

 

Le départ est donné à 7heures par Monsieur le Maire de Névache. C’est un peu moins de 500 trailers qui s’élancent .Laurent Beuzeboc, Thierry Icart et Mika Passero veulent à priori prendre les commandes dés le départ et marquent d’entrée un petit écart .Un kilomètre  de faux plat montant permet au peloton de s’effiler naturellement. Puis commence les difficultés vers le Pas du lac Blanc à 2935 mètres. Ce soleil levant et rasant met en valeur toute la beauté de ce versant ascensionnel. J’adore ce sentier qui se profile devant nous, très souple sur une pente conséquente, avec des lacets et des traversées en balcon. Je me sens bien, suis parti comme prévu sans me mettre aucune pression en étant à l’écoute de mon corps .Devant c’est une dizaine de coureurs qui ont bien envie de prendre le large. Je reste très régulier et ne me préoccupe d’aucune manière des autres, je veux avant retrouver une certaine confiance et avoir l’assurance de boucler ce trail dans de bonnes conditions.

Le passage au lac Laramon et lac serpent à 2400 ne me laisse pas indifférent et je prends vraiment conscience du cadeau signé Patrick Michel que l’on ouvre tout doucement .Cette végétation verdoyante qui les entoure m’en donne encore des frissons !

Je prends de l’altitude et je sens que derrière ça talonne de plus en plus. J’entends un tac, tac, c’est le bruit des bâtons de Dawa qui est aussi parti prudemment. Le son aussi de la voix de Vincent Chautard, Alain Trussard. Patrice Marmet n’est pas très loin aussi avec NicoValsesio, Olivier Savoy, Romain Olivier…

 

Personne ne me double et je dois arriver au Pas du Col Blanc 8éme à 2935m avec 50 mètres d’avance en 1h33 après 12 kms, je me sens  bien car aucun excès ni musculaire ni cardiaque, je profite et prends un réel plaisir de concilier cet effort avec cette sensation de bien être qui m’enivre de part les paysages, l’altitude, la fraîcheur matinale, Ouah !!. Ici c’est une descente très technique qui m’accueille et me salue. Présentation bien rapide car Dawa me rejoint et on se met dans un rythme effréné ! On double deux coureurs à vive allure puis Jeremy Allemand, notre grand champion  en ski d’alpinisme. Passage au col du Vallon à 2620 et un envol vers le ravitaillement la maison Du Chamois à 2080. Un arrêt bref avec Dawa à ce 17ème kms en 2h03 d’effort en 5ème position .Derrière  à priori on a bien creusé.

 

Mais la difficulté qui nous tend les bras va être un grand décisionnaire. C’est  1200 positif à gravir pour atteindre ce magnifique Thabor que tous les trailers se languissent de franchir.

Je sens Dawa un peu dans le dur et je prends à deux trois reprises quelques mètres d’avance, on s’encourage sur toute la montée, on passe au col des Méandes.

La beauté du parcours est omniprésente et nous avons la chance d’évoluer avec des traversées de ruisseaux qui nous rafraîchissent.On se sent totalement seul tous les deux, plus personne derrière et on voit le trio de tête devant mais il sera impossible de revenir sur eux avant le point culminant. De part l’altitude la dernière partie de l’ascension se dénude de verdure pour faire place à un terrain lunaire, une crête enrobée d’un sentier en lacets, trop beau !! La pente est très raide mais les quadri fonctionnent à merveille !! Un groupe musical anime notre arrivée à 3178 mètres devant la petite chapelle du Thabor. C’est un grand moment d’émotion Je passe donc 4ème au sommet suivi de Dawa en 3h06 pour 22 kms.

 

La course est encore longue même si l’impression que le plus gros est fait !! La descente sur le col de Valmeinier s’annonce difficile. 18 juillet thaborPatrick Michel qui est présent nous suggère la grande prudence pour la traversée des gros névés. La nuit précédente a été si froide que toutes ces parties enneigées sont devenues par endroit très glissantes .Mais une équipe de l’organisation mettait en place la sécurité des passages avec pelles et cordes.

 

Dans la dernière petite remontée très technique au col des Muandes, très rocheuse et aérienne Dawa me distance légèrement et aborde alors les 17 derniers kilomètres de descente avec une centaine de mètres d’avance. Ici la descente est beaucoup moins technique et pentue. Elle est un peu caillouteuse avec des grosses plaques en pierre à franchir et de nombreux passages de ruisseaux. Je pense que Dawa a accéléré, il faut rester très vigilant sur les appuis et en même temps j’aurais aimé le garder en ligne de mire pour me rassurer et surtout de pas faire d’erreur de parcours. En effet le passage est très ouvert et très large et il faut être très concentré sur les points orange qui nous guident pour arriver au lac Rond puis au lac Long .De nombreux randonneurs sont ici et là pour m’encourager. Ensuite je me sens rassuré car je reconnais le parcours avec ce grand vallon qui va nous emmener aux chalet Laval (de sacrés souvenirs des années précédentes me reviennent avec ce fameux passage au lac et  col des Béraudes ).Au deuxième ravitaillement je remercie Mari Jo qui me tend un sac. Je félicite tous les bénévoles aux ravitaillements qui sont disponibles et à l’écoute, merci.

 

Il me reste environ 10 kms, je suis content de ma course car je prends toujours autant de plaisir avec parfois un petit mot aux coureurs de la Ronde (petit parcours).J’aurais aimé apercevoir un des quatre coureurs devant afin de me titiller un peu !! Cette fin de boucle est très belle avec des petites portions à l’ombre, quelques replats reposants, le terrain très souple, le soleil toujours présent.. 

J’aperçois le village de Névache, je franchis la ligne d’arrivée en 5éme position en 5h07, finalement à seulement 6 minutes de Laurent. J’apprends que Dawa fais 2 et je me dis qu’il a bien envoyé sur cette dernière partie, preuve une fois de plus qu’une course ne se joue pas seulement en côte et que l’énergie conservée en début de parcours peut rendre service pour la suite !! Le quinté gagnant est donc Mika, Dawa, Thierry, Laurent et moi! 

Je suis heureux de mon trail car je pense avoir eu une gestion parfaite, aussi bien dans l’effort que dans l’alimentation.Le seul petit bémol est sur la dernière descente ou j’aurais pu un plus m’affirmer. Je suis  confiant pour la suite de ma saison et espère vivre ces moments là lors de l’UTMB qui approche !!

 

Comment remercier Patrick Michel et toute son équipe pour cette journée qui transpirait la beauté, le naturel, le soleil, l’humanité, la solidarité, la sympathie. Peut être  de renouveler ce menu avec les mêmes ingrédients et la même recette !!

 

Résultats sur http://www.trailserrechevalier.com/img/sky_race/pdf/result-thabor.pdf

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé GIRAUD-SAUVEUR - dans ARTICLES ET NEWS
commenter cet article

commentaires

Hervé Giraud-Sauveur

  • : Hervé GIRAUD-SAUVEUR
  • Hervé GIRAUD-SAUVEUR
  • : L'intéret principal de mon blog est de vous faire partager ma passion pour le sport, le trail , mes courses, mes entrainements, mes objectifs.
  • Contact

CONTACT

Mail : hervegap@gmail.com

Tel: 06 64 95 43 62

Gîtes: http://gite.orcieres.free.fr

  • MALADIE DE CROHN
    Mais pourquoi mes taux de ferritine et d'hémoglobine sont bas et parfois terriblement bas ? Ce fût une interrogation durant plusieurs années !! les batteries d'analyses sanguines avec divers marqueurs n'ont jamais donné de réponses ! Et bien j'ai eu,...
  • Gapen'Cimes 55 kil 3000+ Anémie je t'ai cherchée, Anémie je t'ai trouvée 02 octobre 2016
    Il me sera difficile de prendre le départ demain 02 octobre de la Gapen'cimes , 55 kil 3000+ .Une bien belle course qui se déroule pourtant ici, à Gap, chez moi !! Cela dit je serai sur les sentiers pour encourager les coureurs. Pourquoi ne pas m'aligner...
  • TDS chamonix 101kil6100+ 24 Août 2016
    TDS 24 Août 2016: Imaginez un grain de maïs passé au micro onde.Et bien j'ai eu la même fin dramatique : j'ai sauté puis explosé en grillant dans la montée après Bourg St Maurice ! Cette chaleur intense à la sortie de Bourg et sur 1900+ m'a infligé une...
  • Ubaye Salomon 42kil 2300+ 7 Août 2016
    Ubaye salomon 42kil 2400+ 4h32 18ème 1erV1 ,une bonne prépa TDS pour clore cette semaine bien chargée avec 10000 de déniv !! maintenant je veux du jus merci,c'est dans 17 jours!!
  • Sky Race Montgenèvre 60kil 4000+ 9 juillet 2016
    Le Chaberton (la pointe) à 3200 mètres Seulement 6 jours après l'Ultra Champsaur je prends le départ de la Sky Race de Montgenèvre, 60kil et 4000+.La fraîcheur n'est peut être pas au rendez vous mais qu'importe !! L'état de forme est bon , aucune douleur...
  • Ultrachampsaur 57 kil 3800+ 3 juillet 2016
    J'adore le chocolat mais un excès a des conséquences parfois perturbantes Nouveau parcours, nouveau décor pour cette 8ème édition de l'Ultrachampsaur. Encore plus de montagne, de dénivelé et de passages aériens, avec un peu moins de kilomètres . Quatre...
  • Trans Ecrins 57 kil 3300+ 18 juin 2016
    Une course qui me transporte dans l'ivresse de l'adrénaline ,dans le cœur des ressources des montagnes, dans les ressentis du bien être de l'effort.. où tout se passe naturellement avec fluidité à l'image de tous ces ruisseaux que j'ai pu enjamber et...
  • Trail de Rousset 37kil 2200+ 5 juin 2016
    Mon sentiment d'avant course sur le Dauphiné Libéré du dimanche 5 juin 2016 Puis mon petit, à l'image de ma durée de course, récit... Le trail de Rousset sur les hauteurs du lac de Serre Ponçon m'a permis de vivre ce matin une réaction musculaire assez...
  • Aurélien Trail 44kil 2400+ 1er mai 2016
    Au départ de ce trail je dois reconnaître que j'avais un ressenti que j'allais vivre une grande course, dans l'allure, la gestion et pourquoi pas le classement. C'est un état de forme au plus haut ces temps ci qui m'a orienté vers ces pensées. Dés le...
  • Montée sèche d'Oule Veynes 2.4k 800+ 23 avril 2016
    Tarte aux myrtilles en récup ce dimanche 24 avril aprés une sortie de 4h10! J'espère faire encore tout plein de podiums avec cet adorable gamin Gaell Reynaud en photo( j'aime bien l'appeler ainsi il pourrait être mon fils!) Cette montée sèche d'Oule 2kil400...