Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 11:08

1557698_662178710485243_1379099893_n.png

 

NON et NON, ne t’arrêtes pas, il faut continuer !!! Ces mots résonnent encore en moi .C’était dans l’ascension de la Flégère, je venais de passer de la 2ème à la 5ème place, sous la pluie, le brouillard, à l’aube de la nuit, au 89ème kilomètres, à seulement 12kms de la ligne d’arrivée…..Epuisé….Mais..

 

 

Le mercredi 27 Août j’arrive depuis Gap dans ce village Chamoniard que l’on pourrait surnommer Village Trail  durant le temps d’une semaine, comme chaque année !  C’est la traditionnelle remise des dossards dans cette immense  fourmilière du Palais des Sports. Chaque bénévole, au grand sourire, connaît parfaitement sa mission. La technique du contrôle des sacs est une nouveauté cette année avec ces fameux bacs plastiques !  Tout fonctionne à merveille dans ce labyrinthe qui  glisse chaque coureur  tout doucement dans l’arène  du futur départ !!! De mon coté, comme pour d’autres favoris, j’ai un petit supplément avec un passage au service médical : prise de sang pour le contrôle antidopage. Certains résultats sont immédiats, notamment  un taux d’hémoglobine à 15.8 et d’hématocrites  à  48,5.Ces taux sont très rassurants pour ma course du vendredi.

 

La journée du jeudi 28 Août est principalement accès sur le repos avec une petite excursion détente le matin  sur le salon de l’Ultra Trail (stands, conférences et rencontres).Mes repas sont assez habituels  avec une orientation sur des féculents depuis deux jours mais réduits en quantités ce jeudi. Pas de maltodextrine

Attention à ne pas oublier l’objectif prioritaire pour éviter toute fatigue superflue. Mon sac est prêt depuis plusieurs jours, l’assistance est calée. Je visualise mentalement mon parcours, avec mes allures et gestuelles…La journée se passe et on appréhende toujours un peu la nuit qui précède ce type d’événement mais tout va bien, au lit vers 22 heures, confiant, en imaginant la course non pas pour le lendemain mais la semaine d’après (ça aide à l’endormissement !).

 

 

Le vendredi 29 Août c’est un lever  à 6 heures .Mon petit déjeuner est composé principalement par le Sport’déj de GO2. Simple, digeste et d’une composition nutritionnelle essentielle. Il suffit  de recomposer la réserve glucidique du foie. La réserve de glycogène des muscles doit être déjà faite depuis plusieurs jours et il est inutile de charger en pâtes le matin de la course. Pourquoi alourdir notre système digestif inutilement, la course s’en chargera toute seule !!!!

 

Il est 7h30, direction Courmayeur en Italie  en compagnie de mon assistance familiale que je remercie vivement. La météo et les températures sont clémentes. Du monde, énormément de monde dans les rues italiennes. Effervescence assurée.

10646910_10202265244464177_1316405735169644090_n.jpg

 

Il est 8h45, mes chaussures North Face Hayasa crépitent sur    la ligne de départ.  1945 coureurs sont prêts  à s’engager dans cette aventure. L’ambiance est à  son apogée, les journalistes, photographes et caméras immortalisent aussi bien de l’émotion, du stress, que de la joie.

Course-ccc-Chamonix-29-aout-2014-045.jpg

Je salue en toute détente plusieurs coureurs mais je sens déjà pour certains un peu de tension et pression .C’est dommageable pour leur sablier énergétique  mais pas toujours contrôlable !!

 10653737_728911290478651_2293763857940947348_n.jpg

Tout comme pour l’UTMB c’est la musique de Vangélis qui vient nous fournir  gracieusement à 9 heures  une dose  de  frissons et d’émotions pour nous libérer dans les rues de la ville. Très vite  on se retrouve en montée et c’est parti pour 10 kilomètres en direction de la Tête de la Tronche avec 1400 de dénivelé  positif. Ma feuille de route est établie, je connais parfaitement le profil et les difficultés du parcours.

Profil-CCC-2014.png

J’avais pris connaissance de  la liste des favoris et de la cotation  ITRA .J’ai trouvé cette information fournie par l’organisation, très intéressante aussi bien pour l’avant course mais aussi pour l’après course avec les résultats (surprenants, j’y reviendrai !!).

 

Mon état de forme est bon, je me sens bien et je me détache tout doucement  avec l’Espagnol  MORA Cristofer.

L’ascension va être longue, c’est un superbe sentier en forêt, en single sur une bonne moitié. Cristofer me distance un peu, je suis surpris par son comportement en début de course car il se retourne sans arrêt, plutôt rassurant pour moi ! Sur la deuxième partie c’est plus aérien .Mon altimètre Suunto S2  m’est d’une aide précieuse, je sais exactement où  j’en suis et combien il me reste. Je passe donc 2ème  à la Tête de la Tronche à 2580 d’altitude en 1h25 à 40 secondes de l’Espagnol. Derrière l’espagnol Pau BARTOLLO est à une minute. Les poursuivants sont à quelques minutes.

 

Je plonge durant 21 minutes sur le refuge Bertone avec 500-, Pau me double franchement et rejoint Cristofer. Belle ambiance au refuge qui me rappelle de sacrés souvenirs de l’UTMB.

 

Maintenant place à la vue exceptionnelle, extraordinaire (et je pèse mes mots) sur le massif du Mont Blanc coté Italien sur ce sentier tout en balcon et à relances pour rejoindre le refuge Bonatti 50 minutes plus tard.  Les années précédentes, je passe en mode UTMB sur cette portion en pleine nuit après 80 kilomètres de course, fatigué ! Ici, tout va bien en toute fraîcheur ! Le sentier, pourtant à l’identique est un régal.

Au refuge Bonatti aucun arrêt, toujours 3ème .Personne derrière, je ne change pas mon allure et ne prends pas de risques inconsidérés pour la descente sur Arnuva.

 

J’arrive donc à Arnuva. Connaissant très bien la partie suivante je me ravitaille correctement avec du salé et du coca (pour le sucré j’avais prévu mes réserves jusqu’à Champex, premier point d’assistance autorisée).Je remplis mes deux bouteilles,  poudre énergétique à l’appui !

Trois minutes plus tard je repars sur les pentes du Grand Col Ferret alors que je vois plusieurs coureurs arriver au refuge !!  Je sais qu’à ce niveau élevé de course les descentes ne sont pas à mon avantage et que des gars comme Arnaud Perrignon ou Thomas Saint Giron sont costauds !!

 

Mais pas d’affolement,  c’est maintenant 800 de positif pour rejoindre le Grand  Col Ferret. Je n’accélère surtout pas  mais je sens que ça pousse derrière ! Sur le haut du Col je maintiens les écarts. Suis toujours 3ème mais ils sont là en chasse   à seulement quelques minutes.

Classement du meilleur grimpeur sur le Grand Col Ferret

mountain_40_-_ccc_2014_-_grimpeur_grand_col_ferret.png

Je sais que la descente côté Suisse  va changer la donne et je m’y prépare !! Et quelle descente !! Longue et roulante (18km et 1400-) en passant par la Peule et la Fouly !! René ROVERA et Julien COUDERT me doublent.

P1050479-BIS.jpg

Merci à Arnaud et Isabelle pour les photos. J’arrive  à la Fouly 5ème au 42ème kil en 4h39 et 2900+.Les écarts sont très serrés sauf pour les deux Espagnols, Pau qui continue de creuser et Cristofer qui maintient. Je prends du  coca au ravitaillement  et  du salé. La forme est encore présente mais je sens encore deux coureurs arriver !! Ils ne tarderont pas à me doubler à la sortie de la Fouly, il s’agit de l’Italien Giulio ORNATI et du fondeur Christophe PERRILLAT. Et tout juste derrière, à une minute il y a Alexandre Mayer qui ne tardera pas de me dépasser. Thomas SAINT GIRON reste aux aguets. J’évite de me faire envahir mentalement et reste sur mes possibilités physiques  à savoir qu’il est inutile d’augmenter la cadence, le risque est bien trop grand. Je garde à l’esprit que la mi-course n’est pas atteinte.

Je poursuis cette descente avec  8 kilomètres pour rejoindre Praz De Fort . Que la Suisse est belle ! Je sens,  après 25 minutes d’efforts,  revenir une certaine légèreté, toute relative, dans les jambes. Je redouble alors Christophe Perillat  et j’entame la montée sur Champex. Je me sens de mieux en mieux (que c’est bon de telles sensations) et je reviens donc sur Alexandre,  l’Italien Giulio, puis René et Julien.

Je retrouve donc ma troisième place à Champex après 6h03 d’efforts et 56kil 3400+. Enfin le premier ravitaillement avec assistance autorisée .Merci à mon frère et toute ma famille. Je  récupère mes deux bidons de boissons énergétiques, du solide. L’espagnol Cristofer est toujours  là, scotché dans la tente !! Il me semble épuisé, je passe donc 2ème.

 

Tout va pour le mieux à la sortie de Champex et par expérience je sais qu’après 50 kilomètres de course les organismes des coureurs d’Ultra commencent à être  marqués et qu’il est rare que ça revienne de l’arrière dans la mesure où l’on garde soi même une  allure régulière. Je poursuis alors ce rythme  mais je prends conscience que j’ai oublié ma bouteille de coca au ravitaillement .Grosse erreur de ma part car dans la montée de Bovine j’ai chaud et ce fameux coca me manque. Sur le haut ma cadence est alors réduite mais reste confiant pour basculer sur Trient. La descente se passe bien avec un passage au col de Forclaz (merci pour tous les encouragements) et j’arrive donc au ravitaillement de Trient 1h55 après Champex. J’ai entre 8 et 30 minutes d’avance sur mes poursuivants du 3ème au 10ème(voir ci-dessous). Je ne connais pas exactement tous ces temps pendant la course mais je suis tout de même informé !

 trient.jpg

A Trient je n’oublie pas ma bouteille de coca, je repars très rapidement (1minute d'arrêt!) en direction de Catogne pour 800+.Le mauvais temps se met en place sur le haut avec pluie et brouillard. Par sécurité je mets rapidement ma Goretex et mes gants mais ça ne dure pas !! Je requitte tout cela ! Ce principe de prudence sécurité que je ne regrette pas me vaut environ 4 minutes !!

 

Dans la descente sur Vallorcine, je sens bien que mes facilités de course se réduisent, que je suis moins tonique, que des picotements des doigts s’invitent mais je ne réagis pas. J’arrive  à Vallorcine au 83ème kil en 9h32, toujours 2ème.

 

Et là je commets une deuxième grosse erreur car je ne prends pas le temps d’analyser le pourquoi de mes faiblesses. Je me fais  piéger par ce sentiment que la course est finalement  quasi finie, qu’il suffit de rentrer sur Chamonix. Mais il reste 18 kil et 1000+ avec un terrain très accidenté .Je suis peut-être aussi  dans cette euphorie de tête de course, que tout a gazé jusqu’à maintenant et pourquoi ça changerait !!Dans la tente du ravitaillement mon frère m’avait préparé un sandwich, mes bouteilles et me demande de prendre le temps de manger !! Mais je manque totalement d’attention à son égard  et je fais abstraction de ses précieux conseils !! Je positionne sur mon sac, sans les ouvrir, mes bouteilles et je repars.

Je quitte la tente seulement 1 minute plus tard alors que le speaker annonce l’arrivée de deux coureurs au ravito. Je ne suis pas spécialement surpris mais je ne percute toujours pas qu’il est indispensable de manger si je veux me remettre dans la course ! Ce faux plat montant qui me guide vers le Col des Montet est terrible. René ROVERA puis Antony GAY me doublent, puis c’est le tour de l’Italien Giulio. Merci à eux de s’inquiéter pour moi.. Je cale totalement et je décide enfin d’ingurgiter deux barres et de la boisson. Je ne suis pas malade, aucune douleur nulle part mais suis épuisé !!

 

Au col des Montet beaucoup de monde m’encourage. Ma famille me soutient , leur voiture est là à quelques mètres (imaginez la tentation !!) je leur soumets l’idée d’arrêter, de stopper .Merci aussi  à Audrey Trivel qui me rappelle que j’ai déjà vécu des moments encore plus durs en course, notamment sur la Diagonale Des Fous. Je décide  de traverser la route et de poursuivre en direction de cette affreuse Tête aux vents !

CCC2014-0838-bis.jpg

Je regarde mon altimètre et me dis que je dois tenir 600 mètres. Je suis toujours dans la zone rouge .

CCC2014-0839-bis.jpg

Il est plus de 20 heures, la nuit va tomber. Je poursuis alors mon chemin mais il se met à pleuvoir très fort avec un brouillard épais. Je suis à l’arrêt, du coton à la place des muscles !! Christophe Perillat passe !! Je suis sur le point d’abandonner et de rebrousser chemin. Dans ces moments là on sort complètement de la course !! De plus  j’ai peur d’être pris par cette météo pourrie là haut !! Je décide d’appeler  ma chérie. « NON et NON, ne t’arrêtes pas, il faut continuer …………………… »Je me remets à marcher tout doucement puis 10 minutes plus tard je sens que mes jambes me portent de mieux en mieux. Je sors enfin  de cette zone rouge qui a duré quasi 1 heure !!

Ma défaillance par les chiffres!!! ci dessous (je ne suis pas dans le tableau!!)

mountain_40_-_ccc_2014_-_tete_aux_vents.png

 

1h41 pour moi!! Pfff!!Je retrouve ensuite ma vitalité qui va me donner toute la vigilance nécessaire pour la traversée cabossée de 30 minutes de la Tête aux vents à la Flégère. L’eau ruisselle sur le sentier technique, le brouillard empêche la frontale de s’exprimer totalement. J’arrive à la Flégère soulagé, confiant et heureux d’être sorti de cette mauvaise passe et je m’engage pour 45 minutes à bonne allure sur la descente finale sur Chamonix. Je reste concentré jusqu’à la ville…

Les rues sont animées malgré cette pluie diluvienne !

CCC2014-1760.jpeg

CCC2014-0906-bis.jpg

 

Il est 21h31, je franchis alors  la ligne d’arrivée en 12h31 en 7ème  position.  Une course énorme pour moi en terme de chrono et ressentis avec en prime un podium scratch Top 10 puis un podium 2ème V1.

Elle aurait pu être géante en terme de classement sans cette erreur d’alimentation qui m’a coûté 5 places!! 

Une arrivée sur Chamonix est toujours synonyme de grandes émotions.

CCC2014 0910 bis

Un grand Merci à toutes les personnes qui m’ont soutenues sur le parcours, ma famille, les réseaux sociaux et SMS et mon partenaire Altecsport.

 

Après avoir fait un top 10 UTMB en 2009, puis ici en 2014 sur la CCC, pourquoi ne pas tenter l’aventure sur la TDS en 2015!

CCC2014-0988-bis.jpg

CCC2014-0990-bis.jpg

10580270_847981838559132_9220446200312848595_n.jpg

chamonix.jpg

Sur 12h31 de course j'ai consommé 7.5 litres de boisson dont 1.5 de coca,10 pates de fruits,3 pates amande,1 barre céréales,8 petites tranches de saucisson,1 tranche de jambon

CCC® - STATISTIQUES -

Nombre de partants : 1945   dont femmes : 261 (13,42% des partants) 
Nombre d'arrivants : 1423 (73,16% des partants)   dont femmes : 182 (12,79% des arrivants) (69,73% des partantes) 
Nombre total d'abandons : 522 (26,84% des partants)

 

 

Résultats des favoris de la liste  ITRA  

 

Cote ITRA             Doss.      Prénom Nom          Cat.         Pays        Situation

880          3002        Miguel CABALLERO ORTEGA         SE H       Espagne  Non partant

865          3003        Javi OLABARRIA ETXABARRIA    V1 H       Espagne  Finisher - 15:01:28 (45e)

854          3005        Cristofer CLEMENTE MORA            SE H       Espagne  Abandon - Champex-Lac (06:31:00)

852          3004        Pau BARTOLO     SE H       Espagne  Finisher - 11:21:16 (1e)

830          3006        Lee KEMP             SE H       Royaume-Uni         Finisher - 13:20:10 (11e)

824          3009        HERVE GIRAUD-SAUVEUR             V1 H       France     Finisher - 12:31:36 (7e)

823          3011        Thomas SAINT GIRONS     V1 H       France     Abandon - Vallorcine (10:12:57)

823          3008        Julien COUDERT  SE H       France     Abandon - Champex-Lac (06:13:35)

822          3010        Arnaud PERRIGNON           V1 H       France     Abandon - Champex-Lac (07:11:33)

820          3016        aurélien BRUN       SE H       France     Non partant

819          3012        Nicola GIOVANELLI           SE H       Italie        Abandon - Trient (11:53:26)

818          3014        Giulio ORNATI     SE H       Italie        Finisher - 11:55:29 (5e)

818          3013        Benoit HOLZERNY              SE H       France     Abandon - Champex-Lac (06:46:06)

816          3853        Alessandro NOVARIA         SE H       Italie        Finisher - 15:59:06 (79e)

815          3017        Christophe PERRILLAT      SE H       France     Finisher - 11:50:47 (2e)

810          3018        Anthony GAY       SE H       France     Finisher - 11:52:18 (3e)

808          3020        Yoann STUCK       SE H       France     Finisher - 13:42:24 (17e)

808          3019        Adrien SEGURET SE H       France     Abandon - Grand Col Ferret (04:18:54)

805          3021        Alexandre MAYER               SE H       France     Finisher - 12:27:46 (6e)

803          3026        Matteo LUCCHESE              SE H       Italie        Abandon - Arnuva (04:43:10)

802          3022        Fabrice ARNAUD SE H       France     Non partant

798          3029        Florin-Danut VLAD              SE H       Roumanie               Finisher - 14:18:59 (31e)

795          3023        Yoann MOUGEL  SE H       France     Finisher - 13:02:43 (10e)

794          3024        Julien SAPY           SE H       France     Non partant

783          3031        René ROVERA      V1 H       France     Finisher - 11:54:16 (4e)

780          3027        Joris MILLERET   SE H       France     Finisher - 13:52:43 (19e)

778          3034        Fabrizio ROUX     SE H       Italie        Abandon - Grand Col Ferret (04:16:44)

777          3035        Brian TINDER       SE H       Etats-Unis              Finisher - 14:00:33 (22e)

776          3036        Gianluca CAIMI    SE H       Italie        Finisher - 16:52:56 (121e)

776          3033        Alvaro RODRIGUEZ BARREIRO      V1 H       Espagne  Finisher - 12:54:02 (9e)

775          3040        Nicolas PERRIER  SE H       France     Finisher - 13:35:05 (13e)

774          3038        Stephane TOUSSAINT         V1 H       France     Finisher - 14:48:17 (41e)

772          3039        Clement POSECAK              SE H       France     Abandon - Trient (10:42:33)

765          3041        Danny KENDALL                SE H       Royaume-Uni         Finisher - 13:37:19 (14e)

763          3049        Davide CHERAZ   ES H       Italie        Abandon - Catogne (10:20:10)

761          3043        Sergi VILADOT     SE H       Espagne  Finisher - 15:16:10 (53e)

760          3044        Jean-Michel COURTOIS      V1 H       France     Finisher - 15:06:18 (48e)

759          3046        Michael DOLA      SE H       Italie        Finisher - 13:38:03 (15e)

758          3047        Romain BUSCHINO             SE H       France     Finisher - 14:20:42 (32e)

758          3048        Christopher CAMPBELL     SE H       Etats-Unis              Finisher - 15:35:47 (63e)

757          3877        Nicolas MERMOUD                            France     Non partant

756          3719        Jonathan ROGLA ALTERMANN      SE H       Espagne  Finisher - 17:25:43 (160e)

756          3042        fredéric FUSS         V1 H       France     Abandon - Champex-Lac (07:10:25)

753          3050        David NEILA         SE H       Espagne  Finisher - 15:16:23 (54e)

753          3045        Hervé MOUGEL   SE H       France     Finisher - 14:08:02 (27e)

752          3051        Marco BETHAZ   V2 H       Italie        Finisher - 14:43:15 (38e)

748          3054        Julien VIENNOT   SE H       France     Non partant

748          3053        Jan ZEMANIK      SE H       République tchèque               Abandon - Trient (09:58:24)

745          3055        Nicol BOYD          SE H       Royaume-Uni         Finisher - 13:53:56 (20e)

 

744          3057        Ezequiel CUESTA PRIETO SE H       Espagne  Finisher - 14:06:39 (26e) 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hervé GIRAUD-SAUVEUR - dans ARTICLES ET NEWS
commenter cet article

commentaires

Shaun J 06/09/2014 10:52


Great result Hervé ! And again so well described i felt i was there with you . You've had a great season with some excellent results.  I look forward to your next "race report". For a
debutant like me i enjoy the tips and insights that you give through your writing.  Well done again to a true gentlemen .

Giuseppe Giuttari 05/09/2014 20:02


J'ai couru pendant 26 heures et 16 minutes, mais peu importe. Nous sommes BIG !!!


Giuseppe

Chris 05/09/2014 16:04


Bonjour Hervé, je viens de lire votre récit. Hélas je n'ai pas (encore) les capacités physiques pour accomplir ces trails de "fous" mais j'ai lu votre récit avec beaucoup d'admiration. J'espère
pouvoir tenter l'OCC dans les prochaines années pour m'initier aux Ultra de montagne. En tout cas encore félicitations et osef pour les 5 places, votre classement est déjà scandaleusement joli ;)
traileusement.

Chloé ITRA 04/09/2014 15:40


Bonjour, merci pour votre article que je me suis permie de reprendre via notre twitter ;-) Chloé, de l'ITRA @ITRA_trail

Hervé GIRAUD-SAUVEUR 05/09/2014 07:12



Bonjour, merci Chloé.Avec plaisir pour le partage



Gaetan 02/09/2014 19:31


Très beau récit et très belle performance ! Bravo Hervé !

Hervé GIRAUD-SAUVEUR 05/09/2014 07:25



Merci Gaetan



Hervé Giraud-Sauveur

  • : Hervé GIRAUD-SAUVEUR
  • Hervé GIRAUD-SAUVEUR
  • : L'intéret principal de mon blog est de vous faire partager ma passion pour le sport, le trail , mes courses, mes entrainements, mes objectifs.
  • Contact

CONTACT

Mail : hervegap@gmail.com

Tel: 06 64 95 43 62

Gîtes: http://gite.orcieres.free.fr

  • MALADIE DE CROHN
    Mais pourquoi mes taux de ferritine et d'hémoglobine sont bas et parfois terriblement bas ? Ce fût une interrogation durant plusieurs années !! les batteries d'analyses sanguines avec divers marqueurs n'ont jamais donné de réponses ! Et bien j'ai eu,...
  • Gapen'Cimes 55 kil 3000+ Anémie je t'ai cherchée, Anémie je t'ai trouvée 02 octobre 2016
    Il me sera difficile de prendre le départ demain 02 octobre de la Gapen'cimes , 55 kil 3000+ .Une bien belle course qui se déroule pourtant ici, à Gap, chez moi !! Cela dit je serai sur les sentiers pour encourager les coureurs. Pourquoi ne pas m'aligner...
  • TDS chamonix 101kil6100+ 24 Août 2016
    TDS 24 Août 2016: Imaginez un grain de maïs passé au micro onde.Et bien j'ai eu la même fin dramatique : j'ai sauté puis explosé en grillant dans la montée après Bourg St Maurice ! Cette chaleur intense à la sortie de Bourg et sur 1900+ m'a infligé une...
  • Ubaye Salomon 42kil 2300+ 7 Août 2016
    Ubaye salomon 42kil 2400+ 4h32 18ème 1erV1 ,une bonne prépa TDS pour clore cette semaine bien chargée avec 10000 de déniv !! maintenant je veux du jus merci,c'est dans 17 jours!!
  • Sky Race Montgenèvre 60kil 4000+ 9 juillet 2016
    Le Chaberton (la pointe) à 3200 mètres Seulement 6 jours après l'Ultra Champsaur je prends le départ de la Sky Race de Montgenèvre, 60kil et 4000+.La fraîcheur n'est peut être pas au rendez vous mais qu'importe !! L'état de forme est bon , aucune douleur...
  • Ultrachampsaur 57 kil 3800+ 3 juillet 2016
    J'adore le chocolat mais un excès a des conséquences parfois perturbantes Nouveau parcours, nouveau décor pour cette 8ème édition de l'Ultrachampsaur. Encore plus de montagne, de dénivelé et de passages aériens, avec un peu moins de kilomètres . Quatre...
  • Trans Ecrins 57 kil 3300+ 18 juin 2016
    Une course qui me transporte dans l'ivresse de l'adrénaline ,dans le cœur des ressources des montagnes, dans les ressentis du bien être de l'effort.. où tout se passe naturellement avec fluidité à l'image de tous ces ruisseaux que j'ai pu enjamber et...
  • Trail de Rousset 37kil 2200+ 5 juin 2016
    Mon sentiment d'avant course sur le Dauphiné Libéré du dimanche 5 juin 2016 Puis mon petit, à l'image de ma durée de course, récit... Le trail de Rousset sur les hauteurs du lac de Serre Ponçon m'a permis de vivre ce matin une réaction musculaire assez...
  • Aurélien Trail 44kil 2400+ 1er mai 2016
    Au départ de ce trail je dois reconnaître que j'avais un ressenti que j'allais vivre une grande course, dans l'allure, la gestion et pourquoi pas le classement. C'est un état de forme au plus haut ces temps ci qui m'a orienté vers ces pensées. Dés le...
  • Montée sèche d'Oule Veynes 2.4k 800+ 23 avril 2016
    Tarte aux myrtilles en récup ce dimanche 24 avril aprés une sortie de 4h10! J'espère faire encore tout plein de podiums avec cet adorable gamin Gaell Reynaud en photo( j'aime bien l'appeler ainsi il pourrait être mon fils!) Cette montée sèche d'Oule 2kil400...